Hypothèque — 7 questions à poser à votre banquier

lundi 5 juin 2017

Hypothèque — 7 questions à poser à votre banquier

La négociation d’un prêt hypothécaire est plus compliquée que de seulement négocier un taux d’intérêt. Malheureusement trop souvent les clients peuvent perdre plusieurs milliers de dollars, car ils ont été mal conseillés. Voici 7 questions auxquelles doit répondre votre banquier :

  1. Quelle est la pénalité en cas de bris de mon hypothèque et comment est-elle calculée?
  2. Mon hypothèque est-elle transférable à une autre propriété? Si oui, sous quelles conditions?
  3. Mon hypothèque se convertit-elle en taux fixe?
  4. Est-ce que mon hypothèque est subsidiaire (parapluie) ou traditionnelle?
  5. Quelles sont mes options de paiements anticipés?
  6. Quels facteurs influencent la fluctuation des taux fixes?
  7. Quels facteurs influencent la fluctuation des taux variables?

Si votre banquier n’est pas en mesure de répondre à toutes les questions ci-dessus ou si vous n’êtes pas en mesure de comprendre les implications aux réponses, il serait peut-être temps de consulter un courtier hypothécaire.

Un courtier hypothécaire représente plusieurs prêteurs et est en mesure d’expliquer les clauses et les conditions des différents prêteurs ainsi que leurs impacts. Le courtier est payé par le prêteur et sa rétribution est similaire d’un prêteur à l’autre, il a donc avantage à vous expliquer les particularités des différents produits contrairement à un banquier qui offre seulement les produits de son employeur.

Inscrivez-vous à notre infolettre "Plani-Info" afin de ne rien manquer de notre blogue!

N'hésitez pas à partager cet article à vos amis, collègues et famille qui pourraient en avoir besoin.

Le contenu de la présente publication fait l’objet de droits d’auteur exclusifs en faveur de Planiprêt – Agence hypothécaire, qui s’en réserve tous les droits.